« Bonjour à tous,

Ce mois- ci, je vous propose de voir comment accompagner l’allaitement par les Plantes (Phytothérapie, Aromathérapie, Gemmothérapie).

Avant- propos : l’allaitement peut nécessiter « un coup de pouce » en cas de troubles physiques (fatigue excessive, insomnies, anémie, nutrition mal adaptée, boissons insuffisantes), ou de troubles nerveux (stress, dépression du post- partum, difficultés relationnelles), mais aussi lorsque celui-ci se déroule mal (crevasses, engorgement, lymphangite, abcès). »

La plante médicinale du mois : 

« Le Houblon, la plante médicinale pour favoriser la lactation »

Le Houblon possède des propriétés médicinales dîtes « galactagogues », c’est-à-dire qu’elles stimulent et augmentent la sécrétion lactée.

Il est aussi utilisé en cas de troubles nerveux (anxiété, stress, insomnies) ou digestifs. 

Attention les cônes en Phytothérapie ou Aromathérapie présentent également des propriétés hormonales « oestrogéniques » fort intéressantes en cas de troubles féminins (bouffées de chaleur durant la ménopause, syndrome prémenstruel), mais contre-indiqué chez la femme enceinte, en cas de mastose, d’endométriose, ou d’antécédents de cancers hormono-dépendants (sein, ovaire, utérus). 

A fortes doses, le Houblon est aussi déconseillé aux conducteurs de machines car il possède un effet « narcotique ».

Comment utiliser le Houblon ?

En tisane : 

Préparer le mélange « galactagogue » suivant :
50g de cônes de Houblon
100g de sommités fleuries de Galéga officinal
50g de feuilles d’Ortie piquante
50g de graines d’Aneth
50g de graines de Fenouil doux 

Prendre une cuillerée à soupe par tasse à thé d’eau bouillante. Laisser infuser 10 minutes, et filtrer. Boire 4 à 6 tasses/jour, afin de favoriser l’allaitement.

En gélules BIO : 

Chez Nat & Form : prendre 2 gélules 2 fois/jour dans un grand verre d’eau, au milieu des repas.

Quelles autres plantes conseillées en Phytothérapie ?

Plusieurs graines d’Ombellifères (Apiacées) possèdent des propriétés « galactagogues », c’est-à-dire qu’elles stimulent et augmentent la sécrétion lactée. Il s’agit des graines d’aneth, d’angélique, d’anis vert, de badiane (appelée aussi anis étoilée), de carvi, de cumin, ou de fenouil doux.  

D’autres plantes médicinales sont également galactagogues, comme le chardon marie, le fenugrec, le galéga, le gattilier, le gingembre, la grande camomille, le lamier blanc (appelé parfois ortie blanche), l’orge maltée (germée et séchée), les orties piquantes ou brûlantes, la sanguisorbe officinale, le sureau noir, et la verveine officinale

Durant l’allaitement, un autre souci fréquent est l’apparition de crevasses du mamelon. Afin de les éviter, étirez les mamelons pour les rendre plus résistants et les habituer aux tractions. Et, à partir du 9ème mois, trois fois par semaine, appliquez sur les mamelons, en couche épaisse, la préparation ci- dessous, qui va les raffermir :
Baumier du Pérou, 10g
Vaseline, 40g
Lanoline, 40g
A faire préparer par le pharmacien.
Attention cette préparation est contre- indiquée au moment de l’allaitement.

Après l’accouchement, il se peut aussi qu’il y ait une congestion mammaire, c’est-à-dire un engorgement des seins (avec des seins gonflés et douloureux, et parfois une inflammation). Appliquer sur les seins des compresses, avec un mélange de feuilles fraîches pilées de Cerfeuil, de Menthe, et de Persil, pour aider à les décongestionner. Boire peu, pendant quelques jours. 

Quelles solutions en aromathérapie ?

La plupart des huiles essentielles sont interdites durant l’allaitement, ou conseillées avec des précautions d’emploi.  Privilégiez les hydrolats aromatiques (appelés aussi eaux florales)

Préparer le mélange aromatique suivant :
Hydrolat d’Anis vert 100ml
Hydrolat de Fenouil 100ml
Hydrolat de Badiane ou Anis étoilé 100ml 

Mettre sous la langue de la maman, une cuillerée à café du mélange après chaque tétée, jusqu’à ce que la lactation soit satisfaisante 

** Source : Dr Françoise Couic- Marinier, pharmacienne 

citron - huile essentielle - Pharmacie La Confiance - Paris Est - Santé au naturel

Quelles solutions en gemmothérapie ?

Le macérât de « bourgeon de Framboisier » peut soutenir la femme qui allaite, en équilibrant le système hormonal féminin et son psychisme. Toutefois à déconseiller en cas d’antécédents de cancers hormono- dépendants (Sein, ovaire, utérus). 

Vous pouvez prendre 5 gouttes, trois fois/jour dans un peu d’eau, par cure de 21 jours, avec de la gemmothérapie concentrée et bio. 

Quelles autres solutions ?

Certains aliments favorisent aussi la lactation : les graines germées de légumineuses (Alfalfa, Fénugrec, Soja vert), certaines céréales (Avoine, Blé, Orge), le Sarrasin, certains oléagineux (Amande, Sésame, Noix), les Lentilles, La levure de Bière, La Carotte, et le Topinambour. 

La bière sans alcool convient également en raison des éléments issus du malt d’orge qu’elle contient. 

En homéopathie : Ricinus 4CH ou Sabal serrulata 3-4CH

A bientot, 

Remy

Leave a Reply